D-streetcast-bulles-nomades.jpg

Un billet bref aujourd'hui pour vous parler du concept de "streetcast", un type de podcast tout simple sur des sujets variés, et pour vous annoncer que j'ai commencé mon propre streetcast pour me familiariser avec le format audio avant de lancer le podcast "complet" de la nife en l'air...

Un streetcast?

Un streetcast, condensé de "street" et "podcast", c'est un petit podcast personnel enregistré en mobilité (d'où le "street") pour partager une idée, une découverte, un coup de coeur (ou de gueule, selon l'humeur du streetcaster) sur le pouce. En fonction du streetcasteur que vous suivez, il ou elle va vous parler des sujets qui l'intéressent.

Pourquoi je les appelle des "podcasts tout simples"? Parce que le principe du streetcast est de se concentrer davantage sur le contenu que sur la qualité ou la finition de la technique. Ainsi, un stsreetcast est enregistré le plus souvent avec un smartphone et une app qui s'occupe de tout (j'utilise Opinion sur iOs par exemple), la plupart du temps dans la rue ou en voiture, sans générique, sans effets sonores, sans invités ni co-présentateurs.

Sachant que la plupart des streetcasteurs sont aussi des podcasteurs d'émissions complètes, du coup les streetcasts sont généralement de bonne qualité sonore, même s'ils sont plus simples et plus "bruts" qu'une émission de podcast classique.

Pourquoi écouter des streetcasts?

Ce qui m'a séduite dans les streetcasts, c'est l'authenticité et la proximité avec le présentateur ou la présentatrice. Le plus souvent, le sujet du jour va être une réaction à quelque chose que le streetcaster a vécu cette semaine-là : une belle découverte, une question liée à une expérience personnelle, une réaction à une lecture ou à l'actu... Au lieu d'un contenu manucuré, préparé et éditorialisé (ce qui est très bien aussi, mais différent), on a une sorte de proximité. Ainsi, on va davantage suivre un streetcast pour la personne que pour les thèmes qu'elle aborde (même s'il y a souvent un lien : on va aimer un streetcaster parce qu'il ou elle dit des choses qui vous intéressent).

Quelque part, le streetcast est un peu aux podcasts ce que le blog était aux sites web au moment de leur apparition.

Autre chose que j'aime avec les streetcasts, c'est leur format très courts. Certains vont jusqu'à vingt minutes, mais la plupart des streetcasts durent moins de dix minutes. Je trouve que c'est parfait pour écouter sur un trajet court par exemple.

Si j'ai réussi à attiser votre curiosité avec mes histoires de streetcasts, vous pouvez lire plus d'informations et retrouver la liste des streetcasts sur ce site

Bulles Nomades

Je termine ce billet-pas-si-court pour vous dire que j'ai commencé moi aussi mon streetcast! Vu que j'ai un projet d'émission de poodcast pour la nife mais que je n'ai aucune expérience dans le maniement de ce format audio, je me suis dit que cette version épurée du podcast serait un très bon moyen de m'y mettre dès maintenant, en attendant de réunir le matériel, les compétences et les invités pour l'émission complète!

bulles-nomades.jpg

Mon streetcast s'appelle Bulles Nomades, et on s'y parlera de tous les sujets qui m'intéressent (et qui vous intéresseront peut-être aussi si vous suivez la nife en l'air) : simplicité, créativité, découvertes culturelles, réflexions sur la vie, le sens, l'épanouissement, la productivité... Chaque bulle durera moins de dix minutes et sera consacré à un thème qui m'inspire sur le moment.

Je n'ai pas décidé de rythme de publication précis parce que j'ai envie de garder le côté spontané de ce format, mais je vais commencer par en publier plusieurs par semaine histoire de remplir un peu le flux pour vous donner une idée de ce que vous pouvez attendre des Bulles Nomades. Mais il est probable que le rythme s'espace ensuite.

Vous pouvez retrouver Bulles Nomades directement en ligne ici, ou bien sur iTunes, ou encore sur votre application préférée de podcast si vous pouvez y ajouter directement le flux rss des Bulles Nomades. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez. L'un des buts de ce streetcasts est de monter en compétence en podcast, donc si vous avez des retours sur ce qui vous plaît ou ce qui pourrait être amélioré, dites-le moi.

Sur ce, je m'en vais regarder les gardiens de la galaxie au ciné avec sous-titres polonais. Bon week-end à tous et à toutes!