Se-plage-sunset.jpg

Depuis quelques années, j'aime apprendre et puiser des idées dans toutes sortes de contenus : livres, podcasts, chaînes Youtubes, blogs etc. Récemment, je me suis fait la réflexion que certains sujets revenaient souvent, quel que soit le thème initial de ces contenus. Par exemple celui des habitudes. Mais aussi celui du pourquoi, de la raison d'être, de trouver sa place dans la vie, de s'écouter, etc. Et je me suis demandée pourquoi cette convergence sur des média aux sujets en apparence sans rapport.

En réfléchissant à la question, j'ai pris conscience que le cheminement avait été assez similaire sur la nife : j'ai commencé par parler de minimalisme, de tri et de simplicité pour finalement élargir le sujet à la créativité, la quête de sens, se fixer des objectifs, cultiver de bonnes habitudes et un style de vie sain. Le point de départ de ma réflexion a été la surconsommation, puis le minimalisme. La simplicité urbaine reste un sujet de prédilection pour moi (après tout je tiens un podcast sur le sujet), mais de fil en aiguille, la réflexion a touché des sujets de plus en plus vastes.

La clé de voûte

Dans le livre Le pouvoir des habitudes, Charles Duhigg parle d'habitudes "clé de voûte". Ce sont des changements de vie très précis, parfois simples, mais qui entraînent tout un tas d'autres remises en question qui, au fil du temps, changent la vie. L'exemple qu'il donne est celui d'une femme qui décide de courir un marathon. Et dans l'accomplissement de cet objectif, elle vit les effets secondaires d'arrêter de fumer, de manger plus sainement, de retrouver confiance en elle, et par effet de boule de neige toute sa vie a changé.

Je me demande si la simplicité n'a pas été une clé de voûte dans ma vie personnelle. En remettant mes habitudes de consommation en question, je suis remontée à pourquoi je surconsommais et j'ai pris conscience de ce qui ne m'allait plus dans ma vie. En cherchant des loisirs alternatifs au shopping, j'ai renoué avec des activités d'enfance et j'ai laissé libre cours à ma créativité. J'ai développé des valeurs et une éthique en me renseignant sur la provenance des objets. De fil en aiguille, j'ai fini par remettre en question toutes mes priorités de vie, y compris mon travail.

Peut-être que c'est un principe similaire pour tous ces blogs, podcasts ou chaînes Youtube que je suis et qui tendent à converger vers ce genre de sujets. Pour moi, la clé de voûte a été le minimalisme. Mais pour d'autres, c'est le sport, la nutrition, l'organisation, la santé physique et mentale, la gestion des émotions...

Philosophie de vie

Finalement, tous ces sujets qui se recoupent depuis ces différentes origines, c'est ce que j'appellerais la philosophie de vie. C'est-à-dire réfléchir, de manière globale, à pourquoi on suit ce chemin-là et comment on a envie de vivre. Chacun et chacune va affiner sa propre philosophie de vie : par exemple, certaines minimalistes que je suis sont devenues véganes, tandis que d'autres ont décidé de parler d'indépendance émotionnelle ou encore de remise en forme. À l'inverse, une chaîne de nutrition va se mettre à parler de bonnes habitudes et de simplicité.

L'idée n'est pas de fossiliser un dogme unique à suivre. Chaque personne suit son propre raisonnement à son rythme et en fonction de ses propres valeurs. Le point commun que je dégage de toutes ces sources d'inspiration, c'est au contraire que chacune de ces personnes remet en question ce qui nous est enseigné, les automatismes et les habitudes pour vivre de manière plus intentionnelle. Reprendre le gouvernail de comment on a envie de vivre notre vie, tout simplement

C'est ça, pour moi, la philosophie de vie.

Et c'est les questionnements, idées et tâtonnements autour de ma philosophie de vie que j'ai envie de partager avec vous sur la nife en l'air. La simplicité urbaine tient une place importante : consommer moins et mieux, vivre avec peu, ralentir et cultiver la gratitude. Mais aussi fabriquer du sens, s'écouter, grandir, être authentique et laisser s'exprimer la créativité.

J'espère que tout cela vous donnera des idées pour façonner, vous aussi, votre philosophie de vie.

Développement personnel et philosophie de vie

Dans la Bulle Nomade de la semaine, on se parle aussi de philosophie de vie. Et plus précisément, de pourquoi j'ai choisi ce terme-là plutôt que celui de "développement personnel".

Listen to "057 | Philosophie de vie" on Spreaker.

Philosophes mentionnés : Épicure, Épictète, Marc Aurèle, Socrate (voir la maïeutique).