Se-bamboo-japan-ikigai.jpg

En tant que passionnée de culture japonaise, j'ai récemment lu un ouvrage très intéressant sur l'Ikigai : "le petit livre de l'Ikigai" par Ken Mogi. Je trouve que ce livre a une approche très intéressante du sujet, car plus large que la question de la carrière, et davantage ancrée dans la culture japonaise. Je reparlerai de ce livre plus en détail pour partager cette vision très enrichissante de l'Ikigai.

Mais aujourd'hui, j'ai envie d'aborder un sujet en particulier, qui pourrait se résumer par la citation suivante :

"… pour être comblé, il faut vous accepter vous-même. S'accepter tel qu'on est est l'une des tâches les plus importantes, mais aussi les plus difficiles de notre vie. En réalité, c'est la chose la plus simple et la plus gratifiante qui vous puissiez faire pour vous-même — cela ne coûte rien et permet d'être heureux sans rien faire."

— (Le petit livre de l'Ikigai, p195)

L'Ikigai propose un bonheur dans l'acceptation de soi, et, quelque part, dans le fait de se trouver à sa juste place, en accord avec qui on est. Cependant, pour être en mesure de s'accepter soi-même, encore faut-il se connaître. De ce que j'ai pu expérimenter dans ma propre vie, ma voix intérieure a bien longtemps été noyée (et l'est parfois encore) dans le brouhaha ambiant de l'éducation, des normes sociales, des opinions des uns et des autres, des média, pubs, réseaux sociaux etc.

Je n'ai pas de réponse unique et universelle pour mener à la connaissance de soi. Je ne peux que suggérer des options, partager ma propre expérience et vous inviter à tester. Je suppose que la connaissance de soi commence par l'expérimentation jusqu'à trouver la méthode d'ancrage qui vous correspond, à vous.

La connaissance et l'acceptation de soi selon l'Ikigai

Aujourd'hui, je peux vous parler de ce que suggère l'Ikigai, et Ken Mogi, à ce sujet-là. La première étape de la connaissance et l'acceptation de soi serait de reconnaître que chacun de nous est unique. Chaque être humain développe une personnalité propre, un caractère, des valeurs, une façon d'appréhender le monde et de s'exprimer. L'Ikigai propose d'accepter humblement cette singularité, sans se croire inférieur ou supérieur à qui que ce soit d'autre.

Je trouve personnellement que c'est d'une grande aide, notamment pour gérer la tendance à la comparaison.

Par exemple, en tant qu'autrice de fiction en début de carrière, ce serait facile pour moi de me comparer aux autres auteurs, en combien de temps ils ont été publiés par rapport à moi et chez quelle maison d'édition. Combien de blogueurs littéraires ont lu et chroniqué leurs livres, à combien de tables rondes ils sont invités, etc. De la même manière, en tant que créatrice de contenu autour de la simplicité et la philosophie de vie, je pourrais me comparer à d'autres dont le blog ou le podcast connaît un plus grand succès que le mien.

Mais en me souvenant que le parcours de chacun est unique, sans hiérarchie de valeur entre la singularité de chacun, je peux beaucoup plus facilement accepter ce qui compose actuellement ma vie. Voire même, je peux être davantage ouverte à ce qui fait l'unicité de ma position, dans tous les aspects de ma vie, au lieu de comparer un élément précis avec une personne qui a mieux réussi que moi.

L'Ikigai propose aussi de commencer petit, et de se concentrer sur l'ici et maintenant. La connaissance de soi est un chemin et non pas une révélation soudaine et fulgurante. Même les moments d'apparente épiphanie sont bien souvent, en tout cas dans mon expérience personnelle, l'apogée d'une longue réflexion qui a mûri plus ou moins consciemment jusqu'à cet instant de prise de conscience. Comme le dit élégamment Ken Mogi :

"Parce que l'Ikigai renforce seulement les intuitions que vous avez déjà en vous, le changement sera progressif et modeste, comme la vie elle-même."

— (Le petit livre de l'Ikigai, p217)

Prendre conscience de cette progression lente et continue est aussi un moyen de s'accepter soi-même : accepter ses failles, ses erreurs, d'être encore au début du chemin et de ne pas tout faire parfaitement tout de suite.

Je continuerai de proposer des réflexions, des idées et des exercices à tester pour mieux se connaître et s'accepter. Pour commencer, je parle de l'importance d'identifier son propre système de valeurs dans la Bulle Nomade de la semaine.

Bulle Nomade 062 : Les valeurs

Dans cette bulle, je parle d'une piste pour apprendre à se connaître soi-même : réfléchir à notre système de valeurs. Quelles sont les valeurs qui comptent pour nous, et qui vont guider nos choix et nos actions lorsque l'on est à sa juste place ?

Listen to "062 | Valeurs" on Spreaker.

Ressources de la Bulle :