PAR-voix-multiple.jpg

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler du concept de multipotentiel, ou multipassionné comme dit Julie dans son podcast Être soi. Dans le monde de l'entrepreneuriat et du freelance, ces personnes aux multiples activités sont appelées "slasheurs" puisque dans leur bio, ils mettent des slash (ceci est un slash / ) pour séparer leurs diverses activités.

Par exemple : photographe / prof de yoga / community manager / illustrateur

Les multipotentiels, slasheurs ou multipassionnés, ce sont des personnes qui ont plusieurs casquettes. Comme vous l'aurez peut-être deviné, j'en fais partie. Après tout, je suis écrivain / experte en communication / créatrice de contenu / chroniqueuse de livres de l'imaginaire...

Si vous avez décidé de lancer un projet artistique, créatif ou autre, peut-être vous retrouvez-vous aussi avec de multiples activités :  un travail "de jour" pour gagner de l'argent, puis votre projet qui vous tient à cœur, puis vous communiquez peut-être dessus via un site, un blog, des vidéos...

Le souci lorsqu'on porte plusieurs casquettes, c'est qu'on peut se demander : mais comment je me présente, alors? Avec quelle voix, quel titre, quelle position? Si vous rencontrez ce problème, vous êtes au bon endroit, puisque c'est le sujet du jour dans l'étape "partage" du voyage créatif.

Une société orientée sur le travail à temps plein

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais lorsque vous rencontrez une nouvelle personne, bien souvent la première question qu'elle vous pose, c'est "que faites-vous dans la vie?". Et bien entendu, la réaction attendue est de donner son titre de poste. Vous savez, le poste qu'on occupe dans notre travail à temps plein. Déjà, c'est une habitude qui stigmatise les trajectoires alternatives et le chômage, mais c'est une question pour un autre jour.

Ensuite, ça peut signifier que seul notre "titre de poste officiel" mérite d'être ainsi présenté. Vous allez parler de votre poste à la compta chez telle grande entreprise quand on vous pose cette question, et pas forcément des super cours de poterie que vous donnez le weekend ou vos activités militantes autour de l'écologie.

La voix par défaut

Résultat? Nous ne sommes pas habitué(e)s à choisir la voix que nous adoptons ou la manière dont on se présente. Bien souvent, par défaut, on opte pour le métier dans lequel on a décroché un diplôme et justifié une expérience professionnelle. Je me souviens d'ailleurs qu'après avoir quitté mon emploi en 2016, pendant bien longtemps j'ai continuer à me présenter comme "chargée de communication dans le jeu vidéo" par défaut.

Après avoir partagé mon cheminement vers une vie qui me correspond mieux, et notamment le retour à l'écriture, je me souviens avoir reçu un commentaire qui me disait "mais pourquoi tu ne te présentes pas comme écrivain, ou conteuse d'histoires, sur tes réseaux sociaux?". Parce que je n'osais pas. Je ne me sentais pas légitime. C'est le syndrome de l'imposteur qui parle.

Donc aujourd'hui, le premier message que j'ai envie de vous faire passer est le suivant : quelles que soient vos activités et le temps qu'elle prennent dans votre vie, les diplômes ou l'expérience que vous avez ou non, vous avez le droit de choisir comment vous présenter. Vous pouvez choisir quelle voix adopter.

Comment choisir cette voix?

La question qui suit naturellement serait donc : OK, je peux choisir ma voix. Mais je fais comment? Lorsque je pratique de multiples activités, qui n'ont parfois rien à voir entre elles, comment choisir lesquelles je présente aux autres et comment je me qualifie?

Auprès de vos proches et en situation sociale interpersonnelle, je pense que ce n'est pas bien compliqué : parlez de ce qui vous intéresse, de ce qui pourrait intéresser l'autre personne ou de ce qui occupe votre énergie et vos envies en ce moment.

Maintenant, c'est lorsque vous choisissez comment vous présenter "en public" que j'ai quelques pistes à partager avec vous. Que ce soit sur les réseaux sociaux, si vous intervenez quelque part, si vous décidez d'ouvrir un canal public (blog, podcast, chaîne vidéo...) : comment vous présenter à votre public?

Question 1 : pourquoi ouvrez-vous ces canaux et pour qui?

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez sûrement que j'adore demander "pourquoi". Le conseil n'est donc pas nouveau, mais je pense qu'il reste efficace. Avant de choisir comment vous allez vous présenter, la première question à vous poser est : pourquoi j'ouvre ce canal, dans quel but ?

Est-ce pour me présenter en tant que personne publique (artiste, entrepreneur, créatrice...) ou bien pour mettre en avant une marque, un projet ou une œuvre en particulier?

L'autre question qui en découle est : pour qui j'ouvre ces canaux publics? Qu'ai-je envie d'apporter et à quel type de public?

Est-ce que j'ai envie de rassembler toutes les informations sur ce que je fais pour les personnes qui s'intéressent à moi en tant que créateur, autrice ou artisan? Est-ce que j'ai envie de présenter ce que je fabrique (donc l'oeuvre est plus importante que l'artiste) pour partager mon travail et trouver une audience? Ai-je envie de développer une marque et trouver des consommateurs? En fonction de la réponse à cette question, vous n'allez pas vous présenter de la même manière.

Question 2 : Quel(s) message(s) ai-je envie de faire passer, qu'ai-je envie d'apporter sur quels thèmes?

C'est aussi une question qui découle du pourquoi, finalement. Pourquoi prendre la parole en public? La réponse sera peut-être que vous avez un message à faire passer. Quel est ce message, autour de quel thème s'articule-t-il?

Par exemple, si votre message est que vous souhaitez créer un lien direct avec votre public en tant qu'artiste, partager votre travail et donner la possibilité aux personnes qui apprécient votre travail d'interagir avec vous, vous allez vous présenter bien différemment de si votre message est de sensibiliser le public à l'écologie ou autre cause qui vous tient à cœur.

Question 3 : Comment ai-je envie de partager tout ça?

C'est le moment où vous décidez, en fonction de ce qui vous plaît, de votre sensibilité et du temps que vous avez, ce que vous allez partager concrètement. Le plus simple, c'est d'avoir une présence sur les réseaux sociaux (surtout que de nos jours, nous avons bien généralement déjà des comptes perso du coup on connaît les platformes). Cela permet de partager de courts textes, photos ou vidéos pour monter les coulisses de votre travail et partager ce qui vous tient à cœur.

Ensuite, vous pouvez décider de vraiment animer un contenu plus poussé, comme un blog, un podcast ou des vidéos. Cela prend plus de temps, mais vous pouvez partager du contenu plus construit.

Vous pouvez aussi ouvrir plusieurs canaux, et vous n'êtes pas obligé(e) de vous présenter pareil partout. Par exemple, vous pouvez avoir un compte twitter où vous présentez vos multiples activités, votre parcours en tant que personne qui fait plein de choses. Et puis, en parallèle, ouvrir un podcast sur un thème très précis.

Quelques exemples concrets

Je tâtonne encore un peu avec ces articles autour du partage, du coup je ne sais pas dans quelle mesure l'information que je vous donne est claire ou pas. Du coup, pour rendre le truc un peu plus concret, voici quelques exemples.

Florieteller : mon exemple personnel.

J'écris de la fiction, je tiens un blog/podcast sur le voyage créatif, j'ai un podcast sur la simplicité urbaine, je travaille dans la communication en freelance et j'écris des chroniques de livres de l'imaginaire. J'ai décidé de me présenter avec la voix de l'écrivain de science-fiction et polar sur tous mes canaux. Parce que ma juste place est cette position d'autrice et d'artiste, et c'est cette expérience-là que j'ai envie de partager avec vous.

En gros, j'ai envie de montrer qu'on peut se reconnecter avec sa créativité et lancer une carrière d'artiste. C'est possible et je souhaite montrer l'exemple. Du coup je me présente en priorité comme une artiste. Cela étant, mes canaux de contenu sont très clairs dans leur thème : ici, je parle de voyage créatif, un parcours pour vous aider à trouver et partager votre voie/x. Sur Simple & Cité, je parle de simplicité urbaine. Et sur les réseaux sociaux, je partage tout ce que je fabrique et mes coulisses de travail, pour les personnes qui voudraient aller plus loin et en savoir un peu plus sur moi en tant qu'artiste et créatrice de contenu.

D'autres exemples typiques

  • Si vous montez un projet clair (par exemple une marque de bijoux, un service de coaching en ligne, un café littéraire...) alors vous parlez en tant que créatrice ou fondateur de ce projet, et vous partagerez du contenu autour de ce projet - l'avancement, les nouveautés, les coulisses de travail, vos sources d'inspiration etc.
  • Si vous développez un nouveau métier (artistique ou artisanal, entrepreneurial... Et ce qu'il soit votre activité principale ou un projet en-dehors de vos heures de travail) alors vous vous présenterez sous ce métier-là : photographe, autrice, illustrateur, bijoutière, styliste, peintre... Évidemment, c'est si votre objectif est de partager votre travail dans ce métier-là, et peut-être trouver une audience, voire des lecteurs, clients etc.
  • Si vous avez envie de présenter votre parcours en tant que personne, alors peut-être choisirez-vous de présenter toutes vos activités, soit sous un terme "ombrelle" par exemple "multicréateur" ou, comme je me suis longtemps présentée "conteuse d'histoires optimiste". Ou bien, comme ces "slasheurs", vous pouvez lister les différentes activités que vous avez envie de partager.

En résumé

Chaque situation est différente, et ce n'est pas évident de vous donner des conseils génériques sachant que votre voix est singulière et que c'est à vous de la trouver. Dans tous les cas, je vous dirais que ce qui est important, c'est d'apporter de la valeur aux personnes qui vous suivent, mais aussi de vous amuser, et de prendre plaisir à présenter vos activités, vos projets et vos passions.

Je prépare des outils pour vous aider un peu plus précisément si c'est un sujet qui vous tient à cœur, mais en attendant, pour trouver des pistes sur comment vous présenter et quelle voix choisir, voici un résumé de ce que je vous conseille de tester :

  • #1 : Demandez-vous pourquoi prendre la parole en public, et pour apporter de la valeur à qui ?
  • #2: Notez tous les éléments qui vous intéressent et que vous voulez partager, pour en dégager un ou plusieurs messages ou thèmes
  • #3: En fonction de vos compétences, votre envie et le temps disponible, listez les canaux (réseaux sociaux et canaux de création de contenu original) qui pourraient vous convenir
  • #4: Avec toute cette matière, notez ensuite toutes les activités que vous pratiquez, et sélectionnez celles dont vous avez envie de parler en public
  • #5 : À partir de toute cette matière, faites une liste de canaux où vous allez prendre la parole, et notez quelle voix vous allez adopter sur chaque canal / comment vous comptez vous présenter

Voix multiple en audio

Si vous appréciez le format audio, je parle de ce sujet sur un ton plus conversationnel dans la Bulle Nomade de la semaine, que vous pouvez écouter via le lecteur ci-dessous ou sur la majorité des apps de podcast disponibles.

Listen to "071 | Multipotentiel et voix multiples" on Spreaker.

J'espère que ces pistes pour réfléchir à comment vous présenter et partager votre voix vous ont été utiles. J'ai abordé plein de sujets qui mériteraient d'être approfondis : si vous avez des questions ou des requêtes de thèmes à approfondir pour de futurs articles de l'étape de partage, n'hésitez pas à me le dire! Après tout, mon but est de vous aider à développer et partager votre voix, donc il est très précieux pour moi de savoir le type d'info qui vous sera utile.  En attendant, merci de m'avoir lue jusque là et à la prochaine !

 

 

Photo par Casey Horner via Unsplash