http://4.bp.blogspot.com/-9vC5z0ke2pA/UcYyl5gGn-I/AAAAAAAABkI/mBO_nr1PeLQ/s1600/paris.jpg

Ce matin, je suis passée au centre-ville faire quelques derniers achats pour préparer mon voyage à Singapour, et j'en ai profité pour passer dans un magasin de bijoux près d'Odéon, à la recherche d'une bague en turquoise. Comme j'étais sur place, je me suis dit que j'allais prendre le temps de visiter un peu le quartier, puisque j'y étais. J'ai donc demandé au vendeur s'il y avait des choses intéressantes à voir dans le quartier.

Et il m'a répondu avec un déconcertant: "genre quoi, des vêtements?"

Donc, je demande des "choses intéressantes", et la première chose qui lui vient à l'esprit n'est pas un monument (pourtant, les vieux trucs en pierre, c'est pas ce qui manque à Paris), ni un musée, ni une place, une statue, une expo... Non, c'est un magasin de vêtements.

J'avoue que cette perspective m'a laissée très interrogative. Est-ce que c'est parce que je suis venue lui acheter une bague, je devais du coup considérer "une chose intéressante" comme égale à du shopping? Est-ce parce que les clients qu'il a l'habitude de rencontrer demandent plus d'informations sur les boutiques environnantes que sur les musées? Est-ce parce que j'ai une tête de consommatrice?

Je n'aurai jamais la réponse à ces questions, mais l'idée qu'aujourd'hui, dans une ville aussi belle et riche en culture que Paris, une "chose intéressante à voir" soit "des vêtements" me laisse fort pantoise...