http://www.images-chapitre.com/ima1/original/385/34827385_8146990.jpg

Auteur: Anne Perry
Titre: The Sheen on the Silk
Titre VF: Du sang sur la soie
Langue: VO Anglais, traduit en Français
Dernière édition: Septembre 2010

1273. Anna se rend à Constantinople pour découvrir pourquoi son frère Justinian a été exilé. Instruite à l'art de la médecine, elle se fait passer pour un Eunuque afin de pouvoir enquêter en toute discrétion. Qu'apprendra-t-elle en devenant le physicien des grandes figures de la ville?

Anne Perry est connue pour toute une série de romans policiers prenant pour décor Londres au XIX°siècle. Elle y offre des intrigues bien ficelées et un souci du détail historique. Quand j'ai découvert que ce même auteur proposait un livre se déroulant à Constantinople, à un carrefour historique et religieux, je n'ai pas hésité.

Tout le talent d'Anne Perry est au rendez-vous: une intrigue captivante, portée de bout en bout par un univers à la fois envoûtant et réaliste.

Si Anna, sous les traits du physicien Anastasius, est le personnage principal de l'histoire, Anne Perry propose plusieurs points de vue, de la noble vengeresse qui a subi les croisades de Rome à l'envoyé du Pape venu négocier un rapprochement avec le Vatican. L'intrigue avance avec une richesse de points de vue, sans souffrir de manichéisme. Les histoires personnelles se mêlent habilement à la trame historique de l'époque, où Rome veut mettre la main sur Constantinople, alors orthodoxe.

La mise en place de la situation et des protagonistes est un peu longue, et le premier tiers du livre est un peu lent. Ce défaut est rapidement rattrapé par mise en ambiance très réussie.
Mes connaissances historiques ne me permettent pas de juger la fidélité du livre à la réalité, mais la ville de Constantinople est superbement décrite, dans toute sa splendeur et fragilité, le centre du monde de l'époque. Au travers de l'histoire, le lecteur peut également découvrir Venise, Naples, même Lyon (!!!), toutes décrites de façon très immersives.

Ayant lu le livre en Anglais, je ne peux faire aucun commentaire sur la qualité de la traduction.

Si vous aimez les intrigues complexes et les personnages travaillés, n'hésitez pas à vous plonger dans ce XIII° siècle version Anne Perry, une petite perle de lecture.