Hakone-sakura.jpg

Il n'y a rien de plus contre-productif que de se dire que le présent aurait dû être autrement que ce qu'il est. Il faut l'accepter avec lucidité et fortitude, ce qui empêche nullement de construire le futur.

-- Matthieu Ricard

N'avons-nous pas une vision négative de l'acceptation dans la société actuelle? Le battant n'accepte pas, il lutte pour réussir, s'élever, atteindre ses rêves... L'acceptation est vue comme une faiblesse, baisser les bras, une résignation. Pourtant, rien ne peut être plus différent que l'acceptation et la résignation.

Combien de temps et d'énergie perdons-nous chaque jour à vouloir changer ce que nous ne contrôlons pas, à défaut d'accepter la réalité telle qu'elle est? Que ce soit des futilités comme le chauffeur trop lent devant nous, ou des éléments importants de notre vie, comme le comportement de nos proches ou les normes de la société, nous sommes entourés de choses qui ne se passent pas comme nous voulons. Mais n'est-ce pas à partir de l'acceptation d'une situation que nous pouvons réfléchir à la manière de la changer?

Pourtant, souvent nous refusons d'accepter la réalité, nous préférons nous plaindre que les choses devraient être différentes. Il existe une simplicité dans l'acceptation. Voici les choses telles qu'elles sont aujourd'hui. C'est un lâcher-prise. Lâcher le sentiment d'injustice, lâcher la volonté de changer ce qui ne peut pas l'être, lâcher les histoires qui se ressassent dans notre esprit. Mais cette acceptation ne mène pas à l'inaction. Bien au contraire! Comment changer les choses si on refuse de les accepter en premier lieu? Si vous refusez d'admettre que votre maison est en feu, vous ne risquez pas d'appeler les pompiers. Et pendant ce temps, la maison continue à se consumer.

Au contraire, accepter la réalité me semble être une force. Accepter nos propres faiblesses, nos propres errances. Accepter notre refus d'accepter, pour commencer. Puiser l'énergie en soi et parmi ses proches. Accepter n'est pas se résigner. Accepter est le premier pas vers le changement.