rentree-2.JPG

En ce premier septembre, les journalistes sont de retour à l'antenne (et proposent des sujets sur la rentrée des classes), les prunes envahissent le marché et les restaurants de quartier rouvrent leurs portes. Mais surtout, c'est le moment des nouveaux agendas, des petits plaisirs de papèterie, des nouvelles résolutions et systèmes d'organisation. Dans un esprit de célébrer les petits plaisirs de la vie, voici ma rentrée 2016, résolutions, petites joies et nouveaux carnets...

S'organiser pour travailler

Lorsqu'on travaille en équipe dans un bureau, souvent le système d'organisation s'impose de lui-même, en fonction du manager, des collègues, des priorités du groupe. En revanche lorsqu'on travaille sur des projets personnels, sans chef ni pression extérieure, les journéees passent et la procrastination guette. Cette rentrée, j'ai donc décidé d'organiser mes tâches personnelles de manière à avancer avec autant de productivité que je le ferais pour mon travail de bureau...

Pourquoi?

  • Petit un, j'aime les carnets, les stylos et les babioles de papèterie.
  • Petit deux, il est prouvé qu'on ressent un sentiment d'achèvement lorsqu'on barre la dernière tâche de la liste de la journée/semaine/mois...
  • Petit trois, découper les objectifs et les tâches en petits morceaux quotidiens permet de rendre l'ensemble plus approchable, plus faisable, et donc plus motivant
  • Petit quatre, j'ai beaucoup de choses à faire dans les mois à venir et je ne peux pas me laisser aller et ne prendre la mesure de la tâche à accomplir que lorsque j'arrive au pied du mur

rentree-1.JPG

Ma technique?

Je me suis procurée un agenda taille A5, avec une double page par semaine: les journées à gauche pour noter les rendez-vous et une feuille quadrillée à droite pour noter les tâches de la semaine. Chaque fois que je prends un rendez-vous (sur mon téléphone quand je ne suis pas chez moi), je le note sur l'agenda en arrivant à la maison. Et chaque lundi matin, je note la liste des choses à compléter dans la semaine.

Ensuite, chaque matin (ou la veille au soir en fonction de mon planning du matin), je prends l'un de ces petits trombones souriants trop rigolos, une feuille étroite et longue (achetées au Japon) et je note la liste des tâches que je m'assigne pour la journée. Certaines viennent de la liste de la semaine, et d'autres sont des tâches domestiques (courses, cuisine, ménage...).

Dans les deux cas (liste de la semaine et liste de la journée), j'établis la liste en fonction:

  • Du temps libre que je vais avoir
  • Du niveau d'urgence ou priorité des tâches à finir
  • Du type de tâche (blog, écriture, domestique, relations...) pour varier dans la journée

Puis à mesure que je complète les tâches, je les surligne. En fin de journée je surligne les tâches complétées pour la semaine.

J'utilise ce système depuis début août et pour l'instant il fonctionne bien: il me permet de me souvenir de choses que j'avais à faire dans la journée (une lessive par exemple..), et d'avancer bien plus vite sur les projets personnels parce que je fais plus de petites choses chaque semaine.

Le seul souci à bien jauger et surveiller, c'est de ne pas trop en mettre dans la to-do list. Comme le dit Serge Marquis dans cette vidéo, il est très gratifiant de compléter une liste de tâches et de se congratuler pour le travail accompli. En revanche il est stressant d'en avoir trop à faire et de terminer la journée (ou la semaine) avec des tâches non terminées. Cela nous fait nos concentrer sur ce qui n'a pas été fait plutôt que sur le travail accompli. Je vous avoue que je suis encore dans une phase d'ajustement à ce niveau. Mais si vous avez un doute, mieux vaut en mettre moins que trop (pour votre bien-être!).

Le carnet de voyage

Depuis plusieurs années, je traîne un carnet avec moi dans mon sac. Ou plutôt deux: un agenda et un carnet de notes. Le but est de pouvoir noter des éléments importants sur le moment: des recommandations culturelles d'amis ou de famille (livres, séries, jeux...), des listes de courses, des moments d'inspiration pour de futurs écrits, des petites listes de gratitude et de beaux moments...

Cette rentrée, je me suis procurée un nouveau carnet pour remplir cet office. Je pourrais blâmer Aemarielle pour m'avoir fait connaître la marque Traveler's Notebook, mais je vais assumer ma propre addiction à la papèterie comme une adulte, et plutôt la remercier de m'avoir fait découvrir ces si jolis carnets!

rentree-3.JPG

Le carnet à reliure de cuir est entièrement customisable (un parfait support pour un bullet journal par exemple), puisque la couverture peut contenir plusieurs carnets différents, reliés entre eux par un élastique conçu à cet effet, et la marque commercialise de nombreux éléments (pochettes en plastique ou en papier, trombones et marque-pages, élastiques colorés, stickers et autres) de manière à ce que le carnet remplisse l'objectif que vous lui donnez.

De mon côté, mes carnets passés finissaient par se déliter dans mon sac, et je devais en traîner deux: l'agenda et le carnet de notes, avec une obligation de recopier les infos de l'agenda à chaque nouvelle année. En plus, j'avais du mal à organiser le carnet de notes entre les notes pratiques (mémos, listes de courses) et les notes créatives (idées d'univers, de nouvelles, romans ou personnages, listes "à la Sei Shônagon"...).

Je me suis donc procurée un Traveler's Notebook pour la rentrée 2016, en taille passeport, idéale pour transporter en permanence avec moi (il rentre même dans le plus petit de mes sacs à main). J'ai acheté quelques accessoires pour aller avec (pochette en plastique, élastiques pour relier plusieurs carnets), et quelques carnets taille passeport chez Muji pour le fournir (ils sont bien moins chers que les carnets de la marque).

Et voilà! J'ai maintenant deux carnets dans le notebook: un pour les choses "pratiques" et un pour mes "affaires d'autrice". Je peux les changer à leur rythme quand ils sont remplis et même un rajouter un troisième un jour si l'envie s'en ressent (un carnet de voyage quand je partirai en vacances par exemple) J'ai acheté des trombones qui font des sourires pour égayer ma journée et décidé d'utiliser l'élastique orange parce que c'est rigolo. Je me suis débarrassée de l'idée d'avoir un agenda papier dans mon sac: si je prends un RDV hors de chez moi, je le note sur mon téléphone, et j'ai maintenant mon agenda A5 à la maison pour l'organisation de chaque semaine...

Autres pensées de la rentrée

Ces petits plaisirs de papèterie rendent les tâches quotidiennes plus fun : courses, cuisine, liste de choses administratives à compléter... C'est une manière de rajouter du "kif" dans la vie de tous les jours.

À chacun son organisation! Je n'ai pas de "bullet journal" à proprement parler mais j'entends que le concept fait rage! D'autres utiliseront le tout numérique avec des listes de notes sur Evernote par exemple. D'autres encore préfèrent tout garder dans leur tête. Chacun son truc!

Je me demande si l'année prochaine, j'effectuerai une rentrée en tant que prof? Mystère...

Le clafoutis aux prunes, c'est bon. Les figues aussi. Et c'est bientôt la saison du po-ti-ron! (Vous ne me voyez pas mais je suis en train de faire une danse de la victoire...)

Vous parlez anglais? Vous aimez les MOOC, ces cours en ligne gratuits proposés par de centaines d'universités par le monde? Alors vous aimerez peut-être "A life of happiness and fulfillment", proposée par l'Indian School of Business. Le principe du cours est de présenter des éléments scientifiques autour du bonheur et du cerveau humain, de manière abordable et concrète. Une manière de mieux comprendre notre psyché, mais aussi de disposer d'outils pour augmenter notre propre bonheur au quotidien!

Vous aimez les machins que je me suis achetée pour rendre mon travail personnel plus amusant et m'organiser à la rentrée? Voici où je me les suis procurée: le Traveler's Notebook, ses accessoires et les trombones rigolos se trouvent à la boutique Merci, 111 bd Beaumarchais à Paris. L'agenda A5, les carnets taille passeport, les stylos et le surligneur qui sont sur les photos viennent de chez Muji, et les feuilles longues pour les tâches quotidiennes viennent du Japon (mais ils vendent des feuilles au même format, plus sobres, chez Muji)

Avec cet article sur la papèterie de rentrée, mon objectif est de vous montrer qu'on peut rentre le quotidien un peu plus kiffant avec quelques ingrédients. Cette fois-ci ce sont des objets mais ça peut être beaucoup d'autres choses : un bon café le matin, observer le coucher de soleil, voir les tâches pénibles du bon côté... J'espère que ce MOOC sur une vie heureuse et satisfaisante me donnera d'autres idées d'articles à partager avec vous pour rendre votre vie plus pétillante et positive. En attendant, que pensez-vous de la rentrée? Avez-vous aussi votre organisation, vos petits fétiches de papèterie? Si vous avez aimé ce type d'article, n'hésitez pas à me le dire pour que j'en écrive d'autres dans la même veine!