NIF-Blog112016.JPG

Après avoir vécu d'importants changements de vie ces derniers temps, je suis retournée à la planche à idées pour réfléchir à l'avenir de la Nife en l'Air et le temps que je souhaite y consacrer à partir de maintenant. Avez-vous remarqué à quel point la vie semble calme et habituelle pendant un long moment, puis elle s'emballe et dévale comme une boule de neige, là, d'un coup, emportant avec elle certitudes, sécurité, oeillères, habitudes et ennui?

Et bien les amis, depuis le mois de juillet dernier, je dévale, je dévale! Depuis que j'ai laissé libre cours à mon esprit de remettre en question, réfléchir aux opportunités, se lancer par-delà la peur, il s'en donne à coeur joie. Pour mon plus grand plaisir, même si ce flot incessant d'idées, d'envies et de projets me coûte beaucoup d'énergie.

Du temps pour la Nife

Après cette longue et digressive introduction, voici le sujet de ce billet. J'ai décidé d'éliminer une partie de mes projets et distractions pour me recentrer sur mes priorités. Ainsi, j'ai mis entre autres la pratique de la musique entre parenthèses et annoncé une longue pause de publication sur mon blog en anglais. En revanche, je souhaite consacrer davantage de temps à ce blog, la Nife en l'Air. Mon petit espace d'expression, de partage et d'évolution.

Le pourquoi de ce blog revient souvent à mon esprit. Je n'ai que peu de lecteurs et lectrices et, paradoxalement, je ne souhaite pas forcément rassembler des foules comme certains bloggeurs à succès. Bloguer, c'est partager mes découvertes, questionnements et idées.

Parce que j'ai beaucoup avancé sur le chemin de la simplicité grâce à d'autres personnes qui, comme moi, ont décidé de partager leurs expériences sur internet. Parce qu'en tant que lectrice, je me sens plus proche d'un monsieur ou une madame tout le monde qui partage humblement ses essais, ses idées, ses échecs et ses moments euréka, que d'un consultant professionnel ou un chercheur (même si j'apprécie de lire leurs livres aussi).

Parce que les études disent que l'on apprend mieux en enseignant. "Devenez un mentor", suggère le professeur Raj Raghunathan lors de la toute dernière vidéo de son MOOC sur le bonheur. Alors je partage mes avancées et mes conseils, même si j'apprends, toujours, je tombe, je note, j'essaye autre chose. Parce que mes meilleures découvertes culturelles sont des recommandations d'amis ou de blogueurs, je souhaite partager les miennes.

La Nife en l'Air reste eclectique. N'ayant pas pour objectif de devenir un immense blog générateur de revenus, je n'ai pas besoin d'un "positionnement" précis ou de réfléchir à une "cible". Chaque billet partagera des découvertes, des expériences ou des idées que je pense intéressantes pour d'autres. À vous de faire votre sélection parmi ce joyeux bazar.

Le rythme de publication

Il est dit que la productivité est améliorée par les systèmes. Connaissez votre objectif, et vous serez déjà en chemin pour l'atteindre. Grâce à mon Bullet Journal et à une (grosse) matinée par semaine, j'ai décidé de systématiser le rythme de publication, à tenir autant que mes priorités me le permettent.

Le lundi, c'est découvertes! Lectures, séries, podcasts, jeux... Je partagerai avec vous une chronique, une sélection ou un avis sur les dernières découvertes qui sont entrées dans ma vie. Les lectures seront sûrement plus nombreuses que le reste, mais je garde déjà quelques podcasts, chaînes Youtube et séries télévisées bien au chaud pour les semaines à venir.

Le mercredi, on simplifie! Quête de sens, désencombrement, gratitude, écologie... C'est le moment où je partage avec vous la vie simple que je m'efforce de mener, le pourquoi du comment, les idées, les expériences, les réflexions sur ce qui fait que la vie vaut la peine d'être vécue et la différence que nous pouvons faire dans le monde.

Le vendredi, c'est en fonction de l'humeur! J'aimerais vous parler de mes projets d'écriture, et peut-être que dans quelques années, si je suis publiée, il y aura matière à vous en parler de manière hebdomadaire. En attendant, on va se parler d'imaginaires, de conter des histoires, mais peut-être aussi de découvertes et de simplicité. Le vendredi, c'est permis!

En fait, c'est permis tous les jours, mais j'espère publier avec plus d'assiduité si je m'impose quelques règles simples pour me lancer.

Si certains billets vous inspirent des questions, un sujet que vous souhaiteriez approfondir, faites-le moi savoir! Si je peux ajouter ma pierre à l'édifice, j'en ferai un article avec plaisir.

PS: Avez-vous remarqué la disparition de la catégorie "Ralentir"? Elle a été fusionnée avec "Simplifier" mais le thème de la vie lente et de l'importance de profiter des plaisirs ordinaires sera bien abordé à l'avenir sur la Nife.