Listen to "Bulles Nomades" on Spreaker.

Comme vous l'avez peut-être remarqué, les bulles nomades bénéficient maintenant de leur article dédié sur la nife! Dans l'épisode d'aujourd'hui, j'aborde plusieurs sujets :

  • la fermeture d'Opinion et les changements qui en découlent pour le podcast
  • je n'aime pas les gens taquins
  • les rencontres incongrues de gens aux sensibilités communes
  • pourquoi je considère l'écriture de manière professionnelle

Voici les notes de l'émission ci-dessous, avec quelques explications sur l'utilité de ces articles de blog associés. Pour tout retour ou commentaire sur ces nouveaux articles d'accompagnement de chaque bulle nomade, n'hésitez pas à me le dire en commentaire, je serais ravie de savoir ce qui vous plaît dans ce format, et ce que je pourrais améliorer!

La migration du podcast

Le service d'hébergement que j'ai utilisé jusqu'à présent, Opinion, est en train de fermer. J'ai donc migré vers un autre service (Spreaker). Il y aura peut-être des petits soucis techniques si vous êtes abonné.e aux Bulles Nomades sur iTunes. Faites moi part des soucis techniques que vous pourriez avoir, histoire que je puisse les corriger.

Les notes de chaque bulle sur la Nife

Comme vous le savez peut-être déjà, j'anime un streetcast (podcast simplifié), Bulles Nomades, qui parle de simplicité, de créativité, d'habitudes, de sens... Comme les sujets sont très similaires à ceux de la nife en l'air, j'ai décidé de rapprocher les deux canaux et d'écrire un petit billet de blog pour accompagner chaque nouvelle bulle.

Pour les auditeurs qui ne viennent pas sur le blog, cela ne change rien, puisque toutes les informations sont transmises à l'oral. Pour vous, lecteurs et lectrices de la nife en l'air, cela vous donne un aperçu du contenu de la bulle, un lecteur intégré pour l'écouter directement depuis cette page si vous n'avez pas d'application de podcast, et les notes de l'émission avec, notamment, les ressources que je cite pendant l'émission. Et, autre avantage, vous pouvez réagir directement en commentaire sous l'article, si c'est votre manière privilégiée de communiquer avec moi!

J'ai créé rétroactivement toutes les notes des 22 émissions existantes, et vous pouvez retrouver toutes les informations sur les Bulles Nomades, ainsi que la liste des articles de blog associés à chaque bulle, sur cette page.

Miscellanées

Je n'aime pas les gens taquins : je ne sais pas comment leur dire que leurs taquineries me dérangent sans les vexer, d'autant que je sais que c'est pour eux un moyen de créer du lien social, et non quelque chose de mal intentinonné. Mais le fait est que je tends à éviter les gens taquins parce que c'est inconfortable d'être l'objet de leurs taquineries. Si vous êtes à tendance taquine, comment dire sans vous vexer que ça me met mal à l'aise? Pour les autres, comment gérez-vous les gens taquins?

Se connecter avec des gens qui partagent nos valeurs ou intérêts : maintenant que mes valeurs et mes priorités sont claires, je me rends compte au fil des rencontres impromptues que d'autres personnes partagent ces valeurs et/ou loisirs et qu'on se retrouve en discutant, alors que je ne l'aurais pas cru en première impression. Et c'est rassurant de ne pas se sentir seul.e dans nos engagements, ça donne de l'espoir.

Je considère l'écriture comme un métier : en traitant mes activités d'autrice de manière professionnelle, je suis plus assidue, plus persévérante, et j'arrive à avoir davantage de recul sur les critiques que je peux recevoir sur mes textes, de manière à les utiliser pour m'améliorer. Peut-être que si vous avez un projet qui nécessite beaucoup de travail et génère des critiques, vous pourriez tenter le fait de le prendre comme une activité professionnelle, même si cela ne vous rapporte pas d'argent?

Ressources mentionnées

Les streetcasteurs : liste des streetcasts existants

La marque de papeterie Paper Republic