Listen to "Bulles Nomades" on Spreaker.

Dans la bulle de cette semaine, je fais le bilan du défi zéro shopping, 30 jours sans achats superflus, que je vous avais lancé dans la newsletter de septembre.

Le kif du jour

Nouvelle section dans les bulles nomades : je commence par un kif - un élément pour lequel je ressens de la gratitude. Le but ? Se rappeler les bénéfices de placer notre attention sur ce qui va bien dans notre vie. Le kif d'aujourd'hui : la communauté streetcast, bienveillante et coopératrice.

Les trois apprentissages du défi sans achats

La dramaturgie, d'Yves Lavandier

J'ai acheté un livre dont j'ai besoin pour mes corrections de roman, et que j'ai eu des difficultés à trouver. J'ai préféré le commander tout de suite plutôt que d'attendre la fin du défi et risquer d'avoir la flemme de le faire plus tard.

Conseil d'organisation : faites-le tout de suite. (changer une ampoule, faire raccourcir un pantalon, et autres petits tracas faciles à régler mais qu'on peut laisser traîner pendant des semaines et des mois)

L'écharpe/cape Monoprix

Je suis tombée sur une jolie écharpe/poncho d'une couleur automnale, et comme c'était la dernière, je l'ai achetée de peur qu'il n'y en ait plus.

Leçon de consommation : Attention à la tentation sous notre nez, surtout si c'est un stock limité ou présenté comme tel. C'est une technique répandue pour faire acheter! Une piste pour y remédier : se poser des questions sur nos besoins et envies internes. Ai-je besoin de cet objet maintenant? Ai-je le budget pour l'acheter, la place pour le ranger? S'il me passe sous le nez, est-ce si grave? Ne puis-je pas en trouver un autre qui fait le job le jour où j'en aurai vraiment besoin? Etc.

Le 31ème jour...

Pendant le défi, j'ai découvert un magasin en ligne de produits pour voyager de haute qualité, artisanaux et à l'esthétique épurée. Dès la fin du défi, je me suis jetée dessus et j'ai passé une grosse commande.

Leçon de connaissance de soi : D'après Gretchen Rubin, il existe deux types de personnes face à la restriction. Les abstinents (abstainers) préfèrent une suppression totale de la tentation (pas de chocolat du tout) car s'ils en prennent un peu, ils ne peuvent plus s'arrêter. Les modérés (moderators) préfèrent se faire un petit plaisir de temps en temps (un carré de chocolat par jour), car s'ils se privent complètement, ils se jettent sur le paquet de frustration.

Je suis modérée. Si je n'avais pas eu cette interdiction totale d'acheter pendant 30 jours, je ne me serais pas sentie aussi frustrée, et je pense que soit je n'aurais pas commandé tout de suite, soit j'aurais commandé moins d'objets.

À retenir : Apprenez à connaître votre propre fonctionnement, et adaptez vos défis ou vos habitudes en fonction...

Pour mon prochain défi minimaliste, ce ne sera pas zéro achats : je m'autorise un achat "joker", un plaisir modéré. Qui sait, peut-être que le fait même d'y être autorisée suffira à éviter la frustration, et peut-être que je n'achèterai rien du tout...

Ressources mentionnées

Magasin en ligne d'objets de qualité pour voyageurs (papeterie, sacs...) : Nomado store

Le podcast de Gretchen Rubin : Happier. Elle parle aussi des abstainers/moderators dans le livre Ma vie en mieux.