Listen to "Bulles Nomades" on Spreaker.

Aujourd'hui, on se parle de simplification numérique : repenser son utilisation des réseaux sociaux, mais aussi le partage sur ses propres canaux. Pour reprendre le contrôle sur quand et comment on utilise ces outils numériques...

J'ai oublié le kif du jour aujourd'hui ! Je vous le donne par écrit : la gentillesse de notre vétérinaire qui nous a offert un sachet de chocolats artisanaux d'une qualité de dingue pour la nouvelle année.

L'évolution des réseaux sociaux

Il ne faut pas oublier que le but des réseaux sociaux, dont on ne paye pas l'accès, est de nous inciter à revenir souvent et rester longtemps de manière à être exposés aux messages publicitaires qui, eux, payent les entreprises.

Ce qui devient gênant, c'est quand cette optimisation publicitaire se fait aux dépends de l'expérience utilisateur, voire remet en cause les fondements même d'un réseau social : le partage et l'interaction. Exemples :

  • Les algorithmes facebook qui mettent en avant les gens très actifs et peuvent vous faire rater une nouvelle très importante d'un ami peu présent sur le réseau social.
  • Instagram qui retient parfois ses notifications de likes ou commentaires pour inciter les utilisateurs peu actifs à revenir chercher cette "récompense" plus tard

Morale de l'histoire : n'annoncez pas une nouvelle d'une importance critique sur facebook (ou pas uniquement).

Comment simplifier votre utilisation des réseaux sociaux

Faites une revue de vos abonnements/follows/likes : passez en revue la liste des comptes que vous suivez sur chacun des réseaux sociaux, et désabonnez-vous de ceux qui sont inactifs, ou qui publient des choses qui ne vous apportent pas ce que vous recherchez comme informations. Vous allez désemcombrer votre flux grâce à ce tri.

Choisissez consciemment quand et pour combien de temps vous allez les consulter : Pour ne pas se laisser embarquer par les techniques des réseaux sociaux qui vous poussent à y revenir et y rester, choisissez dans quelles circonstances et pour combien de temps vous y connecter. Par exemple, je ne vais sur instagram que quand j'ai une photo à poster, et sur facebook/twitter que le matin à 9h au moment de ma veille professionnelle.

Simplifiez vos propre canaux sociaux

Une autre chose qui prend du temps sur les réseaux sociaux, c'est d'animer nos propres canaux, surtout si vous avez des projets de type blog, podcast ou chaîne Youtube qui ont leurs propres canaux sociaux en plus de vos comptes personnels.

Là aussi, j'ai décidé de simplifier mes canaux, en appliquant le mantra "faites-en moins, mais faites-le bien". Pour appliquer mes valeurs d'utilisatrice de réseaux à mes propres canaux, je souhaite fournir un contenu de qualité et intéressant pour les personnes qui prennent la peine de me suivre. J'ai donc décidé de me limiter à un seul compte par réseau social (une seule page facebook par exemple) où je partage tous les contenus que je crée (blog, podcast...) ainsi que mes actus.

C'est plus simple pour les utilisateurs, qui n'ont pas besoin de s'abonner à 4 pages différentes pour me suivre, et c'est plus simple pour moi, qui peux consacrer plus de temps à créer un flux de qualité.

Dans six mois, je ferai le point sur les différents canaux que j'anime, pour en supprimer certains s'ils me prennent trop de temps ou sont d'une qualité insuffisante.

Ressources mentionnées