Comme-par-magie.jpeg

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un livre qui a débloqué beaucoup de mes peurs vis-à-vis de l’écriture, et qui m’a motivée à consacrer du temps et de l’énergie à mes projets en général…

Titre : Comme par magie
Auteur : Elizabeth Gilbert
Date de publication : 2016 (en France)
Genre : non-fiction, créativité, développement de soi
Éditeur : calmann-lévy

Avec Comme par Magie, Elizabeth Gilbert offre une sagesse simple et accessible, qui remet en cause nos barrières intérieures pour enfin oser mener une vie plus en accord avec nous-même et développer notre créativité, qu’elle soit artistique ou non.

Un livre pour… Celles et ceux qui voudraient bien se lancer dans un projet mais pensent que c’est impossible, qui ont de la créativité à revendre et aimeraient lui faire de la place dans leur vie, ont envie de vivre au lieu de simplement exister…

Qu’est-ce qu’une vie créative ?

La première chose à comprendre au sujet de ce livre, c’est que ce n’est ni un guide pour les artistes, ni un atelier de créativité au sens concret du terme, en créant des œuvres d’art. C’est plutôt une ode à la vie créative en général, c’est à dire oser tracer notre propre chemin et suivre une passion ou une vocation qui nous est propre au lieu de rester dans le chemin qui nous a été tracé par d’autres.

Contrairement à certains livres de développement personnel américains, Elizabeth Gilbert ne nous promet ni le succès soudain et fulgurant, ni la fortune. Elle ne nous incite même pas à quitter notre emploi ou à tout changer dans notre vie. Elle-même explique qu’elle a gardé son job pendant des années après qu’elle a commencé à être publiée, parce qu’elle ne voulait pas faire peser sur sa créativité le besoin de payer son loyer et ses charges.

Ainsi, ce ne sont ni des recettes de bonheur, ni des conseils pour atteindre le succès. Non, Comme par magie, c’est une incitation à se reconnecter avec nous-même, notre âme, nos envies, ce qui nous fait vibrer. De nous confronter à la peur, d’oser quitter notre zone de confort, de mieux nous connaître aussi, et de mener une vie dont nous serons fiers, lorsque nous marcherons sur trois pattes.

S’éveiller à sa propre créativité

Souvent, il y a tant de choses que nous aimerions faire mais que nous remettons à plus tard, soit parce qu’on pense ne pas avoir le temps, ou les compétences, ou l’énergie, ou plein d’autres choses encore que la peur nous susurre.

À travers plusieurs chapitres par thème, Elizabeth Gilbert parle de son propre parcours d’écrivain, du jour où elle passa le pacte solennel avec elle-même de se consacrer à l’écriture, à aujourd’hui, où elle est auteur à succès depuis la popularité incroyable de Mange, prie, aime. Elle parle de patience, de peurs, de croyance, d’émerveillement et de soutien. Chacun de ses brins de sagesse est exposé avec clarté, sans ambages et souvent avec une ou plusieurs petites histoires, anecdotes ou métaphores pour rendre son explication plus limpide encore.

Vous n’y trouverez pas de conseils en trois points ou de recette magique avec mode d’emploi. Mais vous y retrouverez tout son cœur, son âme, son humanité.

La nife a dit…

En fait, j’ai découvert Elizabeth Gilbert grâce à une magnifique conférence TED qu’elle a donné au sujet de la créativité et du sens de sa vie par l’écriture. C’est cette conférence qui m’a aidée à faire tomber mes propres limitations et qui m’a poussée à être plus à l’écoute de mes besoins profonds pour reprendre, à mon tour, l’écriture de fiction.

Ensuite, je suis tombée sur son podcast, Magic Lessons (en anglais), où elle invite une personne à parler de ses projets créatifs, de ses limites et de ses peurs, avant de lui proposer des exercices et des pistes pour se débloquer et s’épanouir dans son art, qu’il soit à temps plein ou du dimanche.

Ce n’est qu’après ces deux découvertes que j’ai reçu Comme par magie en cadeau pour Noël en fin d’année dernière. Et je l’ai dévoré en moins d’une semaine. Elizabeth Gilbert y présente des choses à la fois évidentes mais que l’on n’ose pas toujours s’avouer à soi-même. Avec une plume fluide et des exemples simples et empreints de poésie, elle met des mots sur des sentiments, des sensations, un ressenti qui vibrait en moi sans oser émerger à la surface de ma conscience.

Même si je cheminais déjà à la rencontre de moi-même depuis un moment lorsque j’ai lu ce livre, il a été d’une aide inestimable pour finir de terrasser ces barrières internes et ces peurs insidieuses que nous portons tous dans notre âme. Que vous vous considériez créatifs ou non, je pense que ce livre mérite d’être lu par tout être humain, quel que soit son niveau d’épanouissement et d’éveil à la vie.

Et vous, quel est votre rapport à la créativité ? Avez-vous lu Comme par magie ?