Baumwollblten an Ast

Aujourd'hui, pour la découverte du mardi, je vais vous parler de deux romans que j'ai lus cet été et qui m'ont beaucoup marquée par leur thème : le développement personnel et l'épanouissement dans la vie. Entre fiction et chemin de vie, ces lectures apportent des points de réflexion, des questions et des conseils pour remettre notre vie en question et nous épanouir, mais avec la légèreté et la facilité de lecture d'une histoire romancée...

Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n'en as qu'une

Auteur: Raphaëlle Giordano
Date de publication : 17 septembre 2015
Genre: Fiction / développement personnel
Éditeur: Eyrolles

Lorsque Camille, 38 ans, cale en voiture au milieu de nulle part sous la pluie, l'homme chez qui elle entre pour appeler le réparateur va changer sa vie : il est routinologue, et lui diagnostique une routinite aigüe... Alors qu'elle prend conscience de l'insatisfaction dont elle souffre, elle va accepter de se faire coacher par Claude pour retrouver un équilibre. Tout y passe : la routine à la maison, la famille, la remise en question du travail. À travers cette histoire romancée, nous bénéficions, nous aussi, des recommandations de Claude pour faire le point sur notre vie, tenter des exercices (comme le "cahier des engagements" ou "l'ancrage positif" par exemple) tout en prenant plaisir à suivre le parcours de Camille vers l'épanouisseent.

Raphaëlle Giordano étant elle-même coach, j'ai trouvé ses conseils et idées très intéressantes à appliquer dans ma propre vie. J'ai pris des notes sur les exercices que Claude demande à Camille et j'ai commencé à en appliquer quelques uns, avec succès pour l'instant (par exemple, j'ai acheté un petit répertoire dans lequel je note des anecdotes positives par ordre alphabétique). La lecture est fluide et Camille est attachante. Son histoire (un travail qui la bouffe, un couple qui a besoin d'un second souffle) est suffisamment universelle pour que beaucoup de persones de cette tranche d'âge s'y reconnaissent et pour qu'on puisse en tirer des réflexions sur notre propre vie.

Les dieux voyagent toujours incognito

Gounelle-dieux-incognito.jpeg

Auteur: Laurent Gounelle
Date de publication: 5 avril 2012
Genre: Fiction/développement personnel
Éditeur: Pocket

Alors qu'Alan s'apprête à faire le grand saut depuis le deuxième étage de la Tour Eiffel, un homme étrange lui sauve la vie. En échange, Alan devra faire tout ce que cet homme lui demandera. Ainsi commence une suite de missions auxquelles Alan ne pourra se soustraire... Au fur et à mesure de l'histoire, nous prenons conscience de l'insatisfaction dont souffre Alan dans une vie qu'il a vécue par défaut au lieu de prendre son destin en main. Mais cet étrange monsieur Dubreuil, dont les missions semblent éveiller Alan vers une vie plus intentionnelle, lui veut-il vraiment du bien?

Par rapport au premier livre présenté dans cet article, Les dieux voyagent toujours incognito penche plus vers la fiction et moins vers le coaching : les missions proposées par monsieur Dubreuil ne sont pas aussi faciles à mettre en place dans notre propre vie. C'est l'évolution d'Alan qui est vraiment intéressante dans cette histoire. En découvrant la vie d'Alan, ses peurs, ses limites et son évolution au fil de l'histoire, on prend la mesure de la puissance de l'intertie : jusqu'où la vie peut-elle nous mener lorsque l'on fait nos choix par défaut, lorsqu'on se laisse porter au lieu de se demander ce que l'on veut vraiment? Plus qu'un livre de coaching, cette histoire est un appel à la réflexion sur l'importance de prendre sa propre vie en main et de vivre de manière plus intentionnelle au lieu de se laisser porter par les forces extérieures sans jamais réfléchir à la direction que nous sommes en train de vivre...

La Nife a dit...

Ces deux livres sont construits sur un modèle similaire : nous suivons un héros ou une héroïne qui vit un point de rupture dans une vie routinière et insatisfaisante. Mené par un mentor ou un coach, ce personnage principal va remettre sa vie en question et prendre son destin en main, vivre des chamboulements, affronter ses peurs et son passé, pour finalement se construire une vie plus intentionnelle, en accord avec lui-même et épanouie.

En suivant cette histoire de transformation, cela nous amène, nous, lecteurs, à nous poser les mêmes questions que ces deux personnages principaux et à démarrer (ou nourrir davantage) une introspection sur notre propre vie, notre épanouissement, nos buts et nos priorités. En ce sens, j'ai trouvé ces deux lectures très enrichissantes. Même si le concept est équivalent, la manière de le traiter est différente.

Raphaëlle Giordano, en tant que coach, met davantage en avant les méthodes concrètes qui permettent d'avancer sur le chemin du développement personnel. Son livre pourrait presque s'apparenter à une méthode de coaching, mais présentée de manière romancée au lieu d'un livre de techniques présentées de manière formelle. Le côté fiction est davantage une manière d'enrober ces techniques de coaching de manière à ce que ce soit plus fluide et agréable à lire. Du coup, si vous souhaitez en apprendre plus sur des manières concrètes de voir les choses de manière plus positives, remettre votre quotidien en question, redonner du peps à votre couple et réfléchir à votre carrière, cette lecture vous plaira sans doute car les techniques sont claires, avec l'avantage de la fluidité d'un roman. En revanche, le côté intrigue et développement des personnages, que l'on pourrait attendre d'un roman, est très peu développé.

Laurent Gounelle, lui, est un spécalistes des sciences humaines. L'approche de son mentor fictif, monsieur Dubreuil, s'apparente davantage à des techniques de pyshcologie, et le message qui appuie le roman s'exprime à travers une trame narrative plus développée, des personnages qui possèdent un passé, une personnalité et des émotions développées. On est donc davantage dans la fiction et moins dans le coaching avec ce livre. En revanche, nous restons bien dans une sorte d'hybridation fiction et développement personnel, dans le sens où les ficelles de la fiction sont apparentes et le but premier du livre semble bien de nous faire se poser des questions, plus que de nous divertir avec une oeuvre de fiction.

En bref, si vous aimez lire des livres qui nourrissent une réflexion sur le sens de la vie, l'épanouissement et le fait de prendre son destin en main et d'évoluer, ces deux lectures seront faites pour vous. Elles sont fluides, bien écrites et donnent envie de connaître la fin. En revanche, si vous êtes plutôt adeptes de romans de fiction, dont les messages, la morale et les pistes de réflexion restent subtiles au profit d'une narration solide et de personnages complexes, vous risquez de trouver ces deux histoires un peu faibles.