S-spectacle-probleme-presence.jpeg

S’il y a une constante dans nos vies quotidiennes mouvementées, ce sont bien les problèmes. Notre mental ressasse petites inquiétudes et grandes questions, le matin devant le miroir de la salle de bains, sur le chemin du travail, pendant le dîner avec ses amis, au moment de dormir. Mais tous ces soucis posent-ils un problème en cet instant précis ? Ne nous empêchent-ils pas de profiter du moment que nous sommes en train de vivre ?

Profitez du spectacle

Pour illustrer cette idée, Serge Marquis donne l’exemple d’un spectacle. Vous avez réservé les billets un an à l’avance et là, c’est le grand soir. Vous arrivez dans la salle, vous vous apprêtez à profiter du spectacle, mais au lieu de cela, vous vous demandez : ai-je bien fermé la voiture à clef ? Une obsession qui va retenir votre attention jusqu’à l’entracte, où vous allez jusqu’à la voiture, et oui, elle est bien fermée. Mais vous avez perdu la moitié du spectacle que vous attendiez avec impatience depuis un an…

On peut imaginer cette scène avec toutes sortes de problèmes, de l’élaboration mentale du menu du lendemain aux questions existentielles sur le sens de la vie en passant par la crainte du montant des impôts à venir. Est-ce vraiment nécessaire de réfléchir à ces questions maintenant, pendant le spectacle que vous avez réservé un an à l’avance et que vous êtes en train de manquer ? Pourquoi ne pas profiter du spectacle, plutôt ?

Plus généralement, combien de moments de notre vie, de dîners entre amis, de films en amoureux ou d’après-midi de repos ratons-nous en pensant à des problèmes qui, de toute façon, ne se résoudront pas en les ressassant sans cesse ?

Avez-vous un problème en ce moment ?

Mais j’ai besoin de réfléchir à ces questions, me rétorquerez-vous. Si je n’anticipe pas mes impôts à venir, je serai bien embêté quand je ne pourrai pas les payer ! C’est vrai. En tant qu’adultes, nous avons des responsabilités et il existe une myriade de choses à régler, depuis les détails du quotidien jusqu’à prendre le temps de l’introspection, de temps à autre.

Mais est-il vraiment nécessaire de réfléchir à ce problème-là ici et maintenant ? En guise d’exercice, Serge Marquis propose de se demander : « Ai-je un problème en ce moment ? » Par en ce moment, il veut dire là, tout de suite, à cet instant précis, dans l’activité que nous sommes en train de faire. Pas dans la vie en général.

Faites l’exercice. Où êtes-vous à cet instant précis ? Que faites-vous ? Y a-t-il un problème qui apparaît dans la situation présente ? Pas un problème passé auquel vous repensez, ou un problème futur qui accapare votre esprit, mais un problème maintenant, ici ?

Si oui, que pouvez-vous faire pour le régler ? Alors réglez-le.

Si non, pourquoi ne pas profiter de l’instant ?

C’est un exercice que je pratique souvent ces jours-ci, surtout avec les changements de vie que j’entreprends et la dose d’incertain que j’ai avalée avec. C’est un bon remède contre la procrastination, aussi : mon esprit est occupé par le dentiste que je n’ai pas rappelé pour changer la date du rendez-vous ? Alors je l’appelle maintenant. Je suis en train de profiter d’une soirée entre amis et je ne peux pas l'appeler ? Alors je place mon attention sur le moment présent et je laisse le dentiste quitter mon esprit.

C’est plus facile à dire qu’à faire, me direz-vous. Et je ne vous contredirai pas. Notre mental fonctionne à plein régime en permanence (en tout cas le mien ne se gêne pas). Souvent sur des sujets pour lesquels nous ne pouvons rien dans l’instant précis. Mais j’ai remarqué que de faire cet exercice aide à se placer dans l’instant, à profiter du spectacle. Peut-être le mental reprendra-t-il le dessus demain, dans une heure, dans cinq minutes. Alors je recommencerai. Ai-je un problème en ce moment ?

Comme dirait Florence Servan-Schreiber, le bonheur, c’est comme un muscle : ça se travaille ! Et si aujourd’hui, vous appreniez à vous reconnecter au présent en vous demandant : « Ai-je un problème en ce moment ? » Non ? Alors profitez du spectacle !

Source de l'image: pixabay