S-resolutions-neige.jpeg

Aujourd'hui, on simplifie les résolutions de nouvelle année! Saviez-vous que 80% des gens ont déjà brisé leurs résolutions le 15 janvier? C'est pour cette raison que j'ai attendu la seconde moitié du mois pour publier cet article. Voici la version simplifiée des résolutions que j'ai décidé d'aborder en 2017 : me choisir un thème global pour l'année.

Le rite des résolutions

Les résolutions de la nouvelle année font partie de ces rites qui rythment notre vie, de façon plus ou moins marquée selon les personnes. J'aime ces listes qui représentent une image à un instant t : de nos désirs, nos rêves, nos envies, mais aussi ce qui nous inquiète, ce que nous souhaitons changer ou supprimer.

Mais si c'est un excellent moyen de faire le point sur soi-même, ce n'est pas un outil particulièrement efficace pour effectivement tenir ces résolutions au fil de l'année. Souvent, d'ici le 15 janvier, j'ai même oublié la liste que j'avais si soigneusement écrite à la nouvelle année. Comment alors suivre une résolution si on ne s'en souvient même pas?

Une fois le rituel des bonnes résolutions terminé, on revient à notre vie de tous les jours, sans changement concret apporté à notre quotidien. Ceci à moins d'avoir dressé une véritable liste d'objectifs ou de buts à atteindre, de préférence intrinsèques, avec la liste d'actions concrètes et réalisables dès maintenant. Mais ça, on peut le faire n'importe quand. Ce n'est pas une "bonne résolution".

Comment alors préserver ce rite de passage qui permet de faire le point sur l'année et se lancer dans une nouvelle période? Voici une proposition, inspirée de la Youtubeuse Aileen Xu : se définir un thème.

Le thème de l'année: qu'est-ce donc?

Dans la tradition des bonnes résolutions, le principe est de faire le point sur ce que l'on veut accomplir dans l'année à venir. Mais, au lieu de faire une liste compliquée, on se choisit un thème global pour l'année. Il sera certes plus abstrait, mais facile à retenir! Ainsi, le thème pourra nous rester à l'esprit et colorer nos décisions, nos moments de vie...

Ce thème est une approche nouvelle à tous vos objectifs, vos buts et projets à venir. Quelque part, c'est se choisir un état d'esprit à garder tout au long de l'année. Contrairement à une liste vite oubliée, ce n'est qu'un mot, une expression ou une phrase, qui sera donc plus facile à retenir pour la garder en tête jusqu'à décembre.

Voici quelques exemples concrets si le concept ne vous parle pas trop. Les deux sont tirés des thèmes de l'année choisis par Aileen, la Youtubeuse à qui j'emprunte l'idée. Je vous présente aussi mon thème à la fin de cet article en guise d'exemple supplémentaire.

  • En 2016, le thème d'Aileen était "be bold"/"Sois audacieuse". Ainsi, dans tous ses projets et ses opportunités, elle a gardé ce thème en tête pour faire le choix audacieux, sortir de sa zone de confort. Elle donne comme exemple le fait d'oser parler à une conférence TEDx, lancer un podcast ou encore travailler avec une agence pour l'aider à développer son activité. Peut-être n'aurait-elle pas osé se lancer dans ces entreprises, ou une partie d'entre elles, si elle n'avait pas approché l'année 2016 avec l'intention de laisser la place à l'audace dans sa vie.
  • En 2017, le thème d'Aileen est "space"/"l'espace". L'espace comme le temps de faire ce qui lui plaît, laisser la place à ce qui est important pour elle, trouver l'équilibre dans son espace personnel et son rapport à ses projets, à autrui...

Comment choisir mon thème?

Comme vous pouvez le voir avec ces deux exemples, le thème de l'année est une intention, un état d'esprit, une manière d'être au monde. C'est quelque chose dont vous avez besoin pour avancer. Ce peut être une force sur laquelle vous souhaitez vous appuyer, ou une qualité que vous aimeriez développer, qui pourrait vous aider à sortir de votre zone de confort. Quelque chose qui est important pour votre évolution maintenant.

Voici quelques questions et pistes qui pourraient vous aider à définir votre thème:

  • Qu'est-ce qui est vraiment important pour moi cette année?
  • Quelle est la valeur, l'idée, la conviction, la qualité sur laquelle j'ai vraiment besoin de m'appuyer pour avancer ?
  • Quelles sont mes forces intérieures?
  • Quelles sont les qualités qui me feraient grandir?
  • Vous pouvez aussi vous baser sur des lectures qui vous ont marqué: par exemple, choisir un ou plusieurs accords toltèques comme thème de l'année, si le livre vous a marqué. Ou bien un mouvement (simplifier, m'engager...)

Pourquoi vous choisir un thème au lieu de résolutions?

Tout d'abord, prendre le temps de réfléchir à un thème vous permet de faire un peu d'introspection, comme les résolutions finalement. Qu'est-ce que vous avez accompli l'année dernière? Qu'attendez-vous de l'année à venir? Le passage à une nouvelle année est un symbole, un moyen de se rappeler de prendre un peu de temps pour cette introspection. Et je pense que faire jaillir un thème que vous allez pouvoir garder en tête pour l'année est plus utile qu'une liste de résolutions vite oubliées.

Ensuite, le thème donne une intention. Pour moi, la simplicité, la quête de sens et l'épanouissement passent par le fait de mener une vie plus intentionnelle. Briser les réflexes que nous avons construits par défaut pour reprendre les rênes de notre vie et faire des choix réfléchis, délibérés, intentionnels. Ce thème apporte une intention à votre année. Une intention qui vous correspond maintenant, puisqu'il est le résultat de votre introspection. Une intention qui vous aidera à briser le mode automatique de la pensée pour vous arrêter et vous demander "est-ce que ce choix est en accord avec mon thème de l'année?"

Enfin, le thème vous aide à grandir, évoluer, progresser. Il représente une force que vous souhaitez exploiter, une qualité que vous souhaitez développer, un état d'esprit que vous souhaitez cultiver. En gardant ce thème en tête toute l'année, au fil des bons moments comme des épreuves, il vous permet d'avancer en avançant, du mieux possible, vers la personne que vous souhaitez devenir.

Le thème 2017 de la Nife : L'authenticité

Je sais, la notion peut paraître éculée. Surtout avec le détournement que le marketing a pu faire de ce concept au fil des décennies. Mais j'ai décidé de me réapproprier ce mot, de lui donner du sens, et d'en faire mon thème de l'année. L'authenticité.

Si vous avez lu mon article sur la démission de mon emploi, vous savez qu'en 2016, j'ai osé quitter un travail salarié qui ne me convenait plus. Je me suis retrouvée à ce poste à la suite de nombreux choix que j'ai faits par défaut, par peur, des choix liés à une influence de la société, de mon entourage, que j'ai internalisés. J'ai tout fait pour répondre à ce que je pensais qu'il était attendu de moi.

Au passage, je me suis trahie moi-même, en quelque sorte. J'ai cessé de m'écouter. J'ai cessé d'être authentique, dans le sens où j'ai cessé d'agir en accord avec mon être profond, mon âme ; ceci pour correspondre à un standard. Ce cheminement est en grande partie inconscient. Je ne me suis pas réveillée un matin en me disant "je vais cesser de m'écouter à partir de maintenant". J'étais persuadée de faire les bons choix. J'ai même cessé de me demander si la vie que je menais était authentique par rapport à moi-même.

C'est pour cette raison qu'en 2017, mon intention est de m'écouter. Pas mon mental, mon cerveau et toutes ces croyances que j'ai forgées au fil des années. Mais d'écouter mon moi profond, mon âme, mon être intérieur, appelez cela comme vous le souhaitez. J'ai l'intention de prendre le temps de faire le vide pour écouter ce que me dit ma petite voix, ma conscience, mon âme, et de suivre ce qu'elle me dit. De suivre ce que je ressens au fond de moi, ce qui me paraît juste, ce qui me paraît vrai, pour moi.

Telle est ma définition de l'authenticité. Ainsi, quels que soient les choix que je fais en 2017, les projets que je lance ou développe, les crises que je traverse, les opportunités qui se présentent à moi, j'ai l'intention de les aborder avec authenticité, en étant vraie, en accord avec moi-même. Ce sera difficile : cela veut dire ne pas me laisser guider par la peur, par la pression sociale, par l'envie de me terrer dans ma zone de confort ou de céder à la déprime. Cela signifie prendre le temps de m'écouter. Calmer le mental pour sentir ce qui se passe en moi, au-delà des histoires qu'on se raconte dans nos têtes. Et la prochaine fois que je suis face à un dilemme, un choix, un manque de motivation, je penserai "authenticité" : Que me dit mon coeur?

Et vous, avez-vous un thème pour 2017? Quelle est l'intention que vous avez envie de donner à cette nouvelle année?